Un poème que j’ai écrit à l’attention de toutes les femmes qui un jour ont renié leur pouvoir féminin et qui l’ont donné aux autres …….

 

endormieJE ME SUIS TU

Face à la colère, je me suis tue

Face à l’incompréhension, je me suis tue

Face à l’agitation, je me suis tue

Face à l’ignorance, je me suis tue

et petit à petit j’ai fini par croire que je n’étais rien, que j’étais vide, que j’étais nulle, mauvaise et que tout ceci était de ma faute …

Alors , je me suis TUEE , à grands coups de couteaux, à grands coups de pieds, je me suis mise à terre et je me suis éxilée, enfermée, dévalorisée

toute cette haine, cette violence , cette ignorance qui ne m’appartenait pas je l’ai retourné contre moi et je me suis TU.

Et j’ai payé en m’obligeant à faire plus que les autres, en m’obligeant à faire mieux que les autres, en m’obligeant à vivre dans la misère et la solitude

Je me suis TU , Tu est devenu ma référence , TU a pris toute la place , TU a décidé pour moi , TU avait toujours raison …

j’ai suivi, j’ai dit oui , j’ai obéi, j’ai subi

TU a pris toute la place , et JE s’est effacé

Aujourd’hui JE sait pourquoi, aujourd hui JE a compris , aujourd hui JE pardonne et avance car ces chemins de traverse l ont amené à cet instant présent ou JE SUIS complète, vivante, entière , vibrante.